20 000 lieues au-delà des mers

Entre le mal de mer et ma détestation du vent, rien ne me prédisposait à croiser un jour la route des navigateurs de la Golden Globe Race.

Mais c’est arrivé. De cette année avec eux est né ce carnet de voyage, mon carnet de bord de la Golden Globe Race.

Je l’ai commencé un jour d’hiver, un an après mon retour de Tasmanie.

20 000 lieues au-delà des mers,Editions Zodia Fecioarei, 200 pages, 15 euros.
Chez votre libraire où sur Amazon ici : https://www.amazon.fr/dp/9739388868/ref=mp_s_a_1_1?keywords=aida+valceanu&qid=1576581775&sr=8-1
Ce Description de l’editeur :

Ils n’étaient pas là pour l’argent, ni pour la gloire. Ils étaient là pour relever un défi et rechercher l’Aventure.

« Sans aventure, ni ceux qui sont prêts à se dépasser, le monde serait pire «, c’est Don McIntyre qui me l’a dit, un jour de décembre, au salon nautique de Paris.

Je le crois aujourd’hui, après les avoir suivis un an. Sans aventure, sans hommes suffisamment fous pour se dépasser et repousser leurs limites tous les jours, nous serions vite engloutis dans nos petits soucis du quotidien.

A chaque fois que j’ai eu un problème cette année où je les ai suivis je me suis dit : ce n’est rien à côté de ce que les navigateurs de la Golden Globe Race endurent tous seuls au milieu de l’océan. Et cela a suffi à détacher ma pensée des petits bobos de vie dont je me faisais une montagne. Ils furent pour moi une leçon de vie.

Don McIntyre, l’organisateur de la course est Australien. Jane Zhou, notre logistique girl, est Chinoise. Le navigateur dont j’ai été le manager, Uku Randmaa est Estonien. Celui qui m’a aidée à apprendre un minimum de la mer est Français. Je suis Roumaine. Tout, et pas seulement notre culture, nous séparait.

Nous avons fait ensemble le tour de la terre pendant une année et nous sommes revenus différents. Ce récit est le carnet de ce voyage.

Biographie de l’auteur
Journaliste franco-roumaine, Aida Valceanu est née dans les Carpates mais vit aux Sables d’Olonne. 20 000 lieues au-delà des mers est son premier récit.

Ce contenu a été publié dans Littérature générale, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Comments Closed

Les commentaires sont fermés.